Tracey Derwing

03A. DerwingTracey Derwing
Université Simon Fraser

La prononciation, l’enseignement et la recherche en L2 : un aperçu des enjeux actuels

Pendant des décennies, les linguistes ont dénoncé le manque de recherche sur la pédagogie et l’enseignement de la prononciation en L2, particulièrement pour l’anglais. Les enseignants hésitaient à intégrer la prononciation dans leurs salles de classe pour de nombreuses raisons, mais surtout parce qu’ils ne savaient pas par où commencer. Toutefois, au cours des quinze dernières années, il est possible de constater une augmentation spectaculaire de la recherche dans le domaine de la L2 et une plus grande sensibilisation à la nécessité de mettre l’accent sur la prononciation dans la formation des enseignants. Dans cette présentation, l’état actuel de la recherche sur la prononciation à des fins pédagogiques sera décrit, y compris les objectifs ultimes de l’intelligibilité et de la compréhensibilité, plutôt que l’atteinte du niveau d’un locuteur natif. Bien que l’on retrouve de nombreuses études portant sur la phonétique en L2, une grande partie de ce travail n’a pas fait son chemin dans le milieu de la pédagogie, même si cela semble commencer à changer. Cependant, la « réduction de l’accent », par opposition à « l’enseignement de prononciation », est devenue un créneau populaire et lucratif pour les entrepreneurs qui n’ont peut-être pas de formation appropriée pour faciliter une communication plus compréhensible en L2. D’autres sujets qui concernent l’enseignement de la prononciation en L2, tels que l’évaluation et les approches appropriées de la formation, seront également abordés. De plus, les responsabilités de l’interlocuteur seront également discutées : depuis trop longtemps, le fardeau de la communication a été porté par l’apprenant de la L2.

Note biographique

Tracey Derwing est professeure émérite de TESL (Educational Psychology) à l’Université de l’Alberta et professeure associée en linguistique à l’Université Simon Fraser. Avec Murray Munro, elle a mené des recherches approfondies sur la prononciation et la fluidité en L2 et, plus particulièrement, sur les relations entre l’intelligibilité, la compréhensibilité et l’accent. En 2015, ils ont coédité Pronunciation Fundamentals : Evidence-based Perspectives for L2 Teaching and Research, un examen exhaustif de la recherche sur la prononciation en salle de classe. Professeure Derwing a également étudié les modifications que les locuteurs natifs apportent dans leurs communications avec les locuteurs L2, et les interventions visant à améliorer la compréhension qu’ont les locuteurs natifs des énoncés faits par des locuteurs L2 ayant un accent. De plus, elle a mené des études en milieu de travail sur la prononciation et le pragmatisme. En tant que directrice au The Prairie Metropolis Centre of Excellence for Research on Immigration and Integration depuis onze ans, Professeure Derwing s’intéresse de près aux facteurs qui contribuent à la réussite de l’intégration sociale des nouveaux arrivants, notamment le développement de solides compétences en communication orale. Elle a agi à titre de consultante pour la ville d’Edmonton dans l’élaboration de stratégies visant à attirer et à conserver un plus grand nombre de nouveaux arrivants, et le gouvernement fédéral lui a commandé plusieurs documents sur l’apprentissage en L2. Madame Derwing a également coorganisé deux conférences à l’intention des fonctionnaires fédéraux afin de les aider à comprendre les défis linguistiques des nouveaux arrivants.